Sophie Solo

Dépressive  optimiste

Chanteuse  urbaine

Tubiste  angoissée

Flûtiste précaire

Rêveuse acharnée

Scribouillarde cacographe

Diseuse chanteuse comédienne et femme

photo Nicolas Lieber

Je suis née à Genève en 1969.

Autodidacte, j’ai commencé à chanter dans les bistrots genevois avec les musiciens croisés sur les lieux. Au théâtre, je fais diverses rencontres fortuites. C’est lors d’un spectacle avec Omar Porras dans le regretté Théâtre du Garage que je rencontre Loulou pour la première fois. Elle est spectatrice. A l’issue de la représentation, elle m’invite à une valse et s’est en tournoyant sous la verrière du Théâtre du Garage qu’elle m’embauche dans son « Cabaret d’Avant-guerre ». C’est là, au Cabaret, dans la froidure et les odeurs de gargouilles de feu Madame la Cave 12, que naît Sophie Solo. Entre temps, je prends des cours de chant avec la merveilleuse Basia Retschiska.

Puis un rôle au pied levé avec Patrick Heller dans « Après la Pluie » de S. Belbel dans le Théâtre du Galpon -  théâtre qui à également trépassé  - m’amène vers d’autres rencontres. Je croise en chemin Geneviève Guhl, Pascal Chenu, Marie Claire Roulin, Dominique Rey, Yves Pinguely, Alain Perroux, Gilles Laubert, Christian Scheidt et d’autres…

 

En 2011 je finis une formation à l’Ecole de la voix dirigée par Odile Wieder et obtiens un diplôme. Ainsi ,je commence à donner des stages et cours individuels de voix et chant.

Actuellement, je m'accompagne seule avec guitare accoustique, électrique et mon ukulélé. Ou avec Fred Jaupart à l'accordéon ou encore Pascal Chenu au piano.